Avec "Bleu 119", Nathalie Bard poursuit sa recherche
entamée en 2005 avec la création "Là"
et poursivie en 2009 avec “DeSrives”.
Elle s'attache plus particulièrement à l'énergie
contenue dans le mouvement cherchant
à dégager une perception
organique des corps.

"Et en bas,
il y avait le bleu du ciel…
descendre vers lui,
au prix d'une chute à travers tout mon corps,
rétablir la pression de mon humanité.”

Présentation
Argument
Diaporama
Extrait vidéo