Volontairement éloigné d’une forme conceptuelle,
le nouveau projet chorégraphique "O positif",
s’inscrit comme le fruit d’une ligne de conduite :
depuis 2002, les différentes créations de Nathalie Bard
se posent véritablement comme les jalons
d’un cheminement au sein d’une même recherche.
Dans sa sincérité organique et réalité éphémère,
l’engagement physique, reste au coeur du propos.
C’est bien l’effort, qui sera mis en avant
parce qu’il véhicule et donne à voir inéluctablement
une forme de résistance, intérieure et physique.
Le langage du mouvement, propre à la chorégraphe,
se confrontera cette fois-ci avec des mots,
quelques phrases inspirés de textes
du poète A. Emaz, articulés sur la musique
électronique et originale de David Dilliès.

Pour être donneur universel, il ne suffit pas d’être affublé du bon code ‘O+’ mais de s’impliquer cellulairement dans l’échange avec les autres.
Face au monde d’aujourd’hui qui stérilise l’espace du dedans et réduit l’individu à un rôle socio-économique, Nathalie Bard construit, autour de la réalité organique de la danse, un espace complice pour révéler une intensité d’être, propre à chacun et nécessaire à tous.
Bien au-delà des corps en mouvement, c’est la cohabitation entre les individus qui est mise en jeu. ‘O positif’ devient une ligne de partage des chairs où les danseurs interrogent les contacts physiques entre eux comme dernier rempart à toute forme d’individualisme.
Ainsi, à l’image de notre dernière production "DeSrives", les danseurs ont renouvelé le souhait d’une proposition chorégraphique sans ‘sorties’ en coulisse, le besoin d’une permanence scénique dont découle une présence attentive des uns vis-à-vis des autres, même dans l’inaction corporelle effective. Ne pas être simplement acteur mais également témoin réactif de ce qui est en train de se jouer. La nouvelle vision de cette création met à l’épreuve la notion d’ensemble, non pas chorégraphiquement mais bien dans le sens ‘être ensemble’.
Avant toute chose, ‘O positif’ est le reflet d’une identité de groupe, que nous sommes tous.
Plus que jamais aujourd’hui, il s’agit, pour Nathalie Bard et toute son équipe, de révéler combien l’engagement physique qui a toujours été une caractéristique forte de leur travail chorégraphique, se trouve en étroite corrélation avec un engagement moral et fait sens au constat socio-économique du monde actuel.
‘O positif’ se doit d’être le témoin de la valeur de cet engagement humain. A travers ce spectacle, c’est un ‘petit coin’ d’humanité que notre compagnie souhaite partager avec le public.

Présentation
Argument
Diaporama spect
Diaporama répét
Diaporama résid