Nathalie Bard pose les règles imaginaires d’un nouveau jeu,
à mi-chemin entre le cérémonial sacralisé du rituel
et les joutes physiques d’une arène olympique.

Frôlant une forme de “happening”,
Nathalie tente d’atteindre une charnière sensitive,
qui ne pourrait survenir que dans la réciprocité immédiate
d’une personne qui éprouve pleinement l’être de l’autre.

Sous nos yeux,
la matière se modifie,
l’étoffe s’imbibe,
les corps se font prévenants et sinueux
acceptant l’étreinte ou le corps à corps.
Le mouvement ressort de toute cette eau
comme d’une gestation lente mais aboutie,
ayant évincé le plus petit dérapage.


Danse, Danse, Danse

Présentation
Argument
Diaporama
Extrait vidéo